Rina Sherman | Film & Vidéo
Home | Writing | Film & Video | Photography | Multimedia | Ethnography | A propos - About | Cuttings - Coutures | Contact & Subscribe | Links                                   Return | Retour

  
 

François Roustang, il se fait tard

Rina Sherman

Vidéo HD, 72 min, 2013

François Roustang by Rina Sherman

Le philosophe et hypnothérapeute François Roustang en conversation avec Rina Sherman sur la transe et la thérapie par l’hypnose, telles que pratiquées, d’une part en Occident, et, d’autre part, en Afrique, au pays Ovahimba, où l’ethnologue, Rina Sherman a effectué un séjour de sept années. Ancien jésuite, François Roustang a été psychanalyste au sein de l’école freudienne de Paris fondée par Lacan, avant de rompre avec cette discipline et de développer des travaux sur l'hypnose. Il se consacre ensuite aux dispositifs qui permettent aux individus de réorienter leur existence. Son dernier ouvrage s’intitule Le Secret de Socrate pour changer la vie (Odile Jacob, 2010).

VOICES Rencontres avec des personnes remarquables

Une collection de Rina Sherman

_________________________________________


François Roustang, Il se fait tard

François Roustang creuse à la source, « comme un mineur de fond », la voie qui lui paraît juste. Il y a tant à découvrir et à apprendre de l'oeuvre de cet homme d'une grande générosité et éclairant pour de nombreux soignants, médecins, psychologues.

Dans ce portrait, François Roustang revient sur son parcours à la fois intrigant et passionnant. Il partage ici ses apprentissages, évoque ses explorations au plus profond de la psychanalyse, de l'hypnose, du transfert, de la suggestion. Autant de sujets complexes qui lui ont aussi donné envie d’écrire.

François Roustang, thérapeute atypique, évoque son art si abstrait pour notre culture, celui de la «disposition ». Cette disposition, qui n'a rien de passive, bien au contraire, est une disposition de tout le corps sensible, une disposition au rêve, à l'imaginaire ; que le « moi » s'évanouisse un instant et laisse place à la modification créatrice, « la transe est là en permanence, elle nous attend, c'est une manière d'être au monde ».

Faire tomber la plainte, déjouer les résistances de son adversaire laissé face au vide d'un thérapeute intensément participant. « Il ne s'agit pas de changer les règles, mais d'aider le patient à accepter qu'il y en ait d'autres», m'a-t-il confié.

De nombreux et précieux messages rythment cet entretien si bien mené par Rina Sherman. Des messages qui résonneront inévitablement auprès de celles et ceux qui ont pu rencontrer François Roustang, on en sort toujours changé. 

On pourrait y voir de la sagesse, à moins qu’il soit plus juste, d’après lui, d’y entendre une forme de désinvolture. 

Un passage du théâtre de marionnettes d'Heinrich von Kleist, auteur apprécié de François Roustang : 

« Dans cette situation, rien n'est plus salutaire qu'un geste de ma sœur exprimant la volonté de m'interrompre, car mon esprit, par ailleurs déjà en proie à une intense activité, est stimulé un peu plus encore par cette tentative extérieure de lui arracher la parole dont il est maître, et ses capacités montent d'un cran, comme il peut arriver à un grand général bousculé par les circonstances. »

Nicolas Flament, 2017 

_________________________________________

4,0 sur 5 étoiles A voir et à revoir

Claude Camilli, hypnotherapeutele, 22 avril 2014

La pensée et sa prolongation est selon François Roustang le symptôme de notre peur d’accepter la vie telle qu’elle est. La thérapie devrait déboucher sur une aisance vis-à-vis du silence. Cet attachement à la pensée serait notre attachement aux problèmes pour nous mobiliser à penser à une solution, notre rôle héroïque, un après….

Selon l’auteur notre vie sans problème devenant alors comme un roman de « bibliothèque rose » nous allons choisir en conscience nos problèmes pour casser la monotonie de la vie et non plus les sunir. C’est très intéressant car l’intervieweuse a un background chamanique et non pas médical ou psychologique et ça pousse François Roustang à parler de l’essentiel ce qu’il appelle par ailleurs la mystique laïque.

Très agréable. A regarder plusieurs fois car nous entendons ce que nous sommes prêt à entendre.


François Roustang, il se fait tard

Rina Sherman
Acheter - Envoi hors EU nous Contacter SVP
Autres informations

  
    fb  yt  tw  LinedIn  Label K

  Home | Writing | Film & Video | Photography | Multimedia | Ethnography | A propos - About | Cuttings - Coupures | Contact & Subscribe | Links | Legal Information  

    Designed & maintained by Rina Sherman ©. All Rights Reserved