Rina Sherman
  Home  Fonds Rina Sherman Files  Film  Photo  Books – Livres  Transversal  Anthropography  Bio  Cuttings  Contact
  

Work in Progress

Swimming the Blues avec Jean Rouch

Film & bréviaire

Rina Sherman

Vidéo, HD, 16mm, 35mm, 90 min, 1994-20..


Vers 1994, l'idée m’est venue de tourner un film sur Jean Rouch.

Je voulais rendre compte de la légèreté et de l’agilité de son esprit dans ses interactions avec les autres.
J’ai commencé par le faire tourner, avec Germaine Dieterlen, dans deux de mes films :
M. M. les locataires et L’Œuf sans coquille, un film-opéra dans lequel il jouait le rôle du valet.

Puis, à partir de 1998, j’ai commencé à effectuer de petits tournages avec lui seul dans Paris. Ils furent interrompus par mon départ en Namibie et en Angola, où j’allais réaliser pendant sept ans une étude de terrain avec les Ovahimba.

Je ne pus reprendre la réalisation de Swimming the Blues ‒ titre que Jean Rouch avait trouvé pour mon film ‒ que quelques années après sa mort.

Actuellement en cours de montage, ce film réunit des séquences avec ses proches, ses complices et ses collèges.

Petit à petit, au fil du temps, m’est ensuite venue l’idée d'un livre-hommage où seraient invités à écrire les mêmes personnes, des figures analogues ou différentes de la même histoire, des chercheurs...

Je voulais transmettre, de son aventure humaine, une image à multiples facettes à travers des auteurs de tous horizons et d'origines diverses – Français, Néerlandais, Nigérien, Béninois, Haïtien ou encore Nord-Américains. Donnant ainsi, avec la distance du temps écoulé depuis sa disparition, la possibilité de découvrir ou revisiter quelques-unes de ses expériences en compagnie de ceux et celles qui furent ses amis, ses collègues, ou de jeunes chercheurs entreprenant – sans l'avoir connu ou à peine – de remarquables travaux sur ses réalisations, et un coffret anthologie avec :

Around 1994, I first thought of making a film about Jean Rouch.

I wanted to explore the lightness and agility of his mind in his interactions with others.
I started by casting him and Germaine Dieterlen, in two of my films: M. M. les locataires and An Egg with no Shell, an opera-film in which he played the valet.

Then, from 1998, I started filming short sequences with him alone in Paris. This process was interrupted by my departure for Namibia and Angola, where I was going to undertake a seven years field work study with the Ovahimba.

I was able to resume the production of Swimming the Blues – the title Jean Rouch had found for my film – only a few years after his death.

Currently being edited, this film brings together sequences with his family, his accomplices and his colleagues.

Little by little, over time, I then came up with the idea of an anthology book-tribute for which the same people, similar or different figures of the same story, researchers ...would be invited to write.

I wanted to convey, from his human adventure, a multi-faceted image through authors from different backgrounds and origins – French, Dutch, Nigerian, Beninese, Haitian or North Americans. Giving thus, with the distance of the time elapsed since his death, the possibility of discovering or revisiting some of his experiences in the company of those who were his friends, his colleagues, or enterprising young researchers – without having known him or hardly – remarkable work on his achievements, and an anthology collection with:

Michel Brault

Steve Ungar

Ricky Leacock & Valerie Lalonde

Jean-Claude Carrière

Paul Stoller

Dirk Nijland

Paul Henley

David MacDougall

Robert Gardner

Jean-Pierre Beauviala

Brice Ahounou

Françoise Foucault

Suhuru Andande

Nadine Ballot

Daniel Mallerin

Philo Bregstein

Inoussa Ousseini

Marceline Loridan

Eric Pauwels

Jean-Louis LeTacon

Jocelyne Rouch

Jean-Michel Arnold

Pascal Leclercq

Marc Augé

Jean-Pierre Dozon

Daniele Pianciola et l'équipe du film Enigma de Turin Etc.

Elaine de Latour

Marie-Isabelle Merle des Isles

François Barat

François Gaulme

Patrick Bensard

Hélène Puiseux

Marceline Loridan

Barry Strongin

Eric Darmon

Jean Monod

Alain Cariou

et des fonds photos, extraits de films, articles, dessins & entretiens inédits, etc.